Bon Bulletin Bonnes Notes

Comment réagir quand un enfant refuse de faire ses devoirs ?

Qui n’est pas confronté à ce problème là ? Un enfant qui ne veut pas faire ses devoirs. 

C’est alors tout le climat affectif de la famille qui peut être remise en cause. Cris, disputes, pleurs, invectives et peut-être même insultes…

Tu n’es qu’un fainéant , un bon à rien !

Qu’est-ce que tu vas devenir ? Un clochard comme …

Et pourtant, les parents sont responsables de la façon dont leurs enfants font leurs devoirs ! 

Il y a  des méthodes, simples, à mettre en place pour qu’il se mette à faire ses devoirs seul. En plus des conseils ci-dessous, je vous invite aussi à regarder cette vidéo.

Faire ses devoirs, cela s’apprend dès le plus jeune âge. Cela commence dès la fin de la maternelle éventuellement mais surtout à partir du CP, quand l’enfant doit apprendre à lire. Les parents devant être là pour lui montrer comment faire, lui montrer qu’ils ont confiance dans le fait qu’il peut y arriver… Vous pouvez vous référer à cet ancien article qui explique jusqu’à quel âge les parents doivent aider leurs enfants à faire leurs devoirs.

Lorsque l’enfant refuse de faire ses devoirs c’est parce que ce n’est pas devenu pour lui une routine indiscutable. Il s’imagine qu’il a le choix et même, pire encore, qu’il a le droit de refuser ! 

Mais comment en est-il arrivé là ?

Qui donc a pu lui faire croire que c’est un choix,  qu’il peut faire ses devoirs quand bon lui semble, quand l’envie lui prendra ou quand il sera bien tard et qu’il saura qu’il n’a plus aucune autre alternative avant de se prendre une « raclée » ?

Vous le comprenez, j’insiste, c’est de la responsabilité des parents !

Attention, je ne tiens pas à vous culpabiliser plus encore ou vous mettre dans un état d’anxiété plus grand encore que celui dans lequel vous pouvez être…

Je souhaite juste, que vous, les parents, preniez vos responsabilités !

Alors, maintenant, ceci étant dit, que fait-on pour corriger cela au plus vite ? 

Pour que votre enfant, par le futur, tous les jours, sans distinction, fasse ses devoirs sans rechigner, geindre ou crier, il n’y a qu’une seule solution :

Mettre en place une routine quotidienne. 

Sans cette routine quotidienne, vous continuerez à vous battre avec ce problème en permanence. Plus vous aurez commencez tôt à mettre cette routine en place, plus ce sera naturel pour lui de faire ses devoirs. Mais ne vous inquiétez pas, il n’est jamais trop tard pour bien faire…

Pour savoir comment faire je vous invite à lire mon article précédent : A quoi doit ressembler la soirée typique du retour de l’école ?

Vous devez faire en sorte que cette soirée typique du retour de l’école, que cette habitude de faire ses devoirs en rentrant tous les soirs soit aussi appliquée chez vous. Nul doute que vous allez devoir faire preuve d’autorité et de persévérance. Vous pouvez aussi relire mon précédent article à ce sujet : Je ne veux pas faire mes devoirs !

Et puis surtout ce qu’il est important de comprendre, c’est que lorsque VOUS aurez pris votre responsabilité qui est de l’obliger à faire de ses devoirs sa priorité tous les soirs, s’il continue à refuser, cela deviendra SA responsabilité !

Je m’explique…

Vous avez mis en place toutes les stratégies possibles pour que votre enfant fasse ses devoirs, tous les soirs et sérieusement :

  • Vous avez pris le temps de lui expliquer, gentiment ce que vous attendiez de lui dorénavant…
  • Vous lui avez expliqué qu’il n’a pas le choix et vous lui avez montrés les moyens de contrôle, de vérification que vous allez utiliser pour vous en assurer, quotidiennement…
  • Vous lui avez expliqué qu’il sera puni s’il ne respecte pas ces règles là et que vous serez intransigeant…

Vous avez donc pris vos responsabilités, félicitations….

Maintenant, si votre enfant refuse toujours de faire ces devoirs, alors il devra en prendre la responsabilité : Les punitions… A vous de choisir, celles qui lui serviront vraiment de leçon, celle qui l’obligeront à se remettre en question.

 Il faut alors amener l’enfant à assumer la responsabilité de son CHOIX. 

Il peut choisir en tout conscience de préférer une punition, plutôt que de faire ses devoirs sérieusement… C’est alors son choix… Il aura été largement prévenu… Soyez malin, trouver une punition assez dure pour lui (attention, on ne punit surtout pas un enfant en faisant du chantage affectif), et qui le touchera suffisamment pour qu’il se décide finalement, à rendre les armes et se mettre à faire ses devoirs…

Je vous préviens, il faudra de la persévérance de votre part, parce qu’il est quasiment sûr et certain qu’il fera d’autres tentatives, plusieurs fois encore… Alors soyez aussi très vigilant, pendant de nombreux mois… Continuez à prendre votre part de responsabilité, vous êtes sur la bonne voie…

Pour en savoir plus, regardez aussi cette vidéo : Apprenez-lui à faire ses devoirs seul !


Une invitation qui pourrait changer votre vie 

puce Vous êtes très inquiète pour l’avenir de votre enfant parce que ses résultats scolaires sont décevants…

Et vous avez peur que cela ait des répercutions sur sa vie entière ?

puce Vous avez déjà eu de nombreuses discussions avec lui pour essayer de comprendre pourquoi il décroche ?

Mais il continue à accorder toujours aussi peu d’importance à sa scolarité ?

Vous ne supportez plus de le trouver devant la télévision ou sur Facebook lorsque vous rentrez du travail ? Alors que ses devoirs ne sont pas faits et qu’il traine encore…Voire refuse obstinément de se mettre à travailler…

La vérité ?

Vous n’êtes pas toute seule dans cette situation.

Bien au contraire…

Quelle est la réalité ?

La réalité c’est que personne ne nous explique comment changer la situation.

On nous fait croire que c’est en prenant des cours particuliers, que toutes les difficultés de notre enfant seront résolues…

On nous fait croire que c’est en allant chez le médecin que l’on pourra détecter ce qui ne va pas bien chez notre enfant…

Pourtant les difficultés de nos enfants ne doivent pas être attribuées uniquement à des causes purement scolaires…

En réalité, c’est tout l’environnement de l’enfant qui le conditionne… ou pas…

… À devenir un excellent élève.

C’est toute une ATTITUDE SCOLAIRE qui fait d’un enfant… Un très bon élève !

Parce que je sais aujourd’hui, exactement ce qui doit être fait… Au sein d’un foyer…

Pour que des modifications … De l’ENVIRONNEMENT… dans lequel vit l’enfant se répercute sur sa scolarité, je vais dès la rentrée de SEPT 2015, vous proposez un tout nouveau PROGRAMME… (Juste après la sortie OFFICIELLE de mon livre…)

Et pour m’aider à vous proposer une offre qui corresponde parfaitement à vos besoins,  j’ai crée un petit SONDAGE

J’ai VRAIMENT besoin de VOUS pour répondre à ce sondage !

Alors, j’offrirai parmi celles qui répondront à ce sondage,  un coaching GRATUIT, de deux fois une heure et d’une valeur de 297,00 euros à 5 personnes tirées au sort.

La liste des gagnantes sera publiée sur le blog le 15 août, pour un coaching étalé à votre convenance entre le 17 et le 29 août, juste avant la rentrée…

Une pré-sélection de 25 personnes sera effectuée auparavant. Si vous faites parties des présélectionnées vous recevrez un questionnaire qui me permettra de mieux vous connaitre, mais surtout de déceler VOTRE réelle motivation, pour travailler avec moi…

J’ai VRAIMENT besoin de VOUS pour répondre à ce sondage !